Autocueillette

autocueillette de pommes
Jeff Frenette Photography

Il est dit qu’on a encore plus de plaisir à déguster ce que l’on a cueilli soi-même. C’est pourquoi durant la saison des récoltes, l’autocueillette est l’activité du week-end par excellence pour les familles de Québec. Si l’on souhaite cuisiner avec des produits frais, quoi de mieux que d’aller directement à la source? Bien que l’on trouve des fermes ouvertes au public partout à travers la région de Québec, elles sont encore plus nombreuses sur l’île d’Orléans, à Portneuf ainsi que sur la Côte-de-Beaupré. Les pommes, les fraises et les framboises sont des spécialités de la région, mais vous trouverez aussi des bleuets et certains légumes comme des citrouilles et du maïs. Il s’agit de l’escapade idéale si vous souhaitez aller à la rencontre des locaux et avoir l’occasion d’échanger avec des agriculteurs passionnés.

Cueillette de pommes

Au Québec, qui dit « automne », dit « tarte aux pommes » et ce n’est pas un hasard. Étant une des activités les plus populaires de la saison, la cueillette de pommes est une importante tradition pour de nombreuses familles. Le meilleur moment pour y aller? Tout dépendant des variétés de pommes, la cueillette bat son plein en septembre et en octobre. Lors des périodes plus occupées, certains vergers offrent même de l’animation pour amuser les enfants.

Vous trouverez de nombreux vergers sur l’île d’Orléans ainsi que sur la Côte-de-Beaupré où vous pourrez cueillir des McIntosh, des Cortland, des Lobos ou une autre des 12 variétés de pommes disponibles au Québec. Plusieurs établissements offrent aussi une sélection de produits maison tels que des moûts de pomme, du délicieux beurre de pommes, des tartes ainsi que plusieurs variétés de cidres.

À l'Île d'Orléans, faites une balade sur les routes de villages pittoresques pour cueillir vos pommes à la Cidrerie Verger Bilodeau, au Vignoble Domaine de la source à Marguerite, à la Ferme Guillaume Létourneau ou à la Polyculture Plante inc. (Cidrerie du Bout de l'Île). Sur la Côte-de-Beaupré vous pourrez cueillir des pommes à la Ferme Arthur Cauchon, qui offre l’autocueillette dans un verger avec une vue unique sur le fleuve St-Laurent.

Cueillette de fraises

Célèbre pour ses délicieuses fraises, l’île d’Orléans regorge d’endroit où aller les cueillir. Chez la majorité des producteurs, la période de cueillette de ce fruit fabuleux s'étend de la fin juin à la fin juillet. Toutefois, il est possible de se procurer des fraises jusqu’au premier gel. Celles cueillies à l’automne sont d’ailleurs plus sucrées que celles de l’été. Dans la région, le mot d’ordre est le suivant : si vous en avez l’occasion, il ne faut pas hésiter à goûter les fameuses « fraises de l’île d’Orléans ».

Cueillette de framboises

De la mi-juillet à la fin août, c’est le temps des framboises! C’est dire que c’est le meilleur moment pour vous rendre à un point de cueillette et faire vos provisions de ce fruit savoureux pour l’hiver. En pâtisseries, dans vos céréales ou en confitures, les framboises feront toujours l’unanimité autour de la table!
 

Cueillette de bleuets

Fort de ses nombreux bienfaits pour la santé et délicieux à souhait, le bleuet est sans contredit une richesse du territoire québécois. Quand vient le temps de les cueillir directement à la ferme, la région de Québec vous offre plusieurs options sur l’île d’Orléans, à Portneuf ainsi que sur la Côte-de-Beaupré. De plus, plusieurs recettes surprenantes peuvent être réalisées avec des bleuets et des fromages d’ici.

 

N’hésitez pas à consulter le site www.autocueillette.com qui répertorie les producteurs qui offrent cette activité dans la région. Vous y trouverez un calendrier facile à utiliser ainsi qu’une liste des fruits et légumes que vous pourrez cueillir selon le moment de votre visite.

Cueillette de cassis

Le cassis, aussi appelé gadelle noire, est un petit trésor de l'île d'Orléans. Riche en vitamine C, on reconnaît au fruit comme à ses bourgeons plusieurs propriétés médicinales. Ces savoureuses petites baies noires et brillantes au goût sucré et légèrement acidulé sont originaires d’Europe et d’Asie. Elles sont cultivées à l’île d’Orléans depuis plus d’un quart de siècle. Le kir est un heureux mariage de vin blanc et de sirop de cassis. 


Québec cité
Équipe éditoriale

C’est avec plaisir et passion que nous partageons nos coups de cœur et nos bonnes adresses de la région de Québec. En tant que fiers ambassadeurs et amoureux de notre ville, nous sommes heureux de vous guider dans la découverte d’une ville chaleureuse et dynamique où il fait bon vivre.

Vous aimerez aussi
  • Cassis Monna & filles
    10 crèmes glacées absolument irrésistibles Lire
  • Ile d'Orleans
    2 jours sur la route des vins Lire
  • Vallée Bras-du-Nord
    Une descente de rivière formidable pour décrocher du quotidien Lire
  • Ile d'Orleans
    6 arrêts gourmands à ne pas manquer sur l’Île d’Orléans Lire
  • Cabane à sucre
    L'authentique expérience de la cabane à sucre Lire
  • Chocolats Paques 1400x900
    4 meilleurs endroits pour acheter des chocolats de Pâques Lire
  • Casse-croute Usine à frite
    11 casse-croûtes pour combler les plus gourmands Lire
  • Ceramic Cafe Studio
    9 chouettes restaurants pour sortir en famille Lire