Itinéraire Québec 15 jours en mode responsable : de la ville de Québec à la Minganie

Excursion en kayak
Marc Loiselle, Tourisme Côte-Nord

Voyager dans le temps et dans les grands espaces, c’est la promesse de cet itinéraire de 15 jours au Québec sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Le cachet du Vieux-Québec, l’immensité du Saguenay–Lac-Saint-Jean, la beauté sauvage de la Minganie et les charmes de Charlevoix balisent le périple. Un road trip de deux semaines en huit grandes étapes offrant un éventail d’attraits et d’expériences responsables à sélectionner selon vos intérêts. 

Cet itinéraire est présenté en partenariat avec la Sépaq, le plus grand réseau de plein air au Québec.

Consultez les forfaits responsables pour faciliter l'organisation d'un séjour au Québec. Besoin de louer une voiture? Communauto est un service d'autopartage dont 65% de la flotte est constituée de voitures hybrides ou électriques.

Cet itinéraire en bref

  • Vieux-Québec
  • Parc national de la Jacques-Cartier
  • Zoo sauvage de Saint-Félicien
  • Pulperie de Chicoutimi - Musée régional
  • Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent
  • Réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan
  • Archipel des Sept Îles
  • Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie
  • Le Massif de Charlevoix

Coups de coeur

  • Rencontre authentique avec l'histoire du Québec à travers le patrimoine, les musées et les sites d’interprétation
  • Sites naturels d'exception pour l'observation de la faune sauvage, dont les baleines du Saint-Laurent
  • Grand choix d'activités écotouristiques sur l'eau comme sur la terre ferme
  • Étape 1 : L'incontournable ville de Québec

    1

    Vieux-Québec Haute-Ville

    Singulière, l’histoire qui palpite à l'intérieur des remparts du Vieux-Québec se livre en détail au Lieu historique national des Fortifications, à la Citadelle de Québec et aux plaines d’Abraham. Tout près, face à la magnifique fontaine de Tourny, se trouve l’hôtel du Parlement du Québec, un magnifique édifice du 19e siècle. À quelques pas de là, on découvre l'emblématique Château Frontenac, bordé par la terrasse Dufferin. Ce concentré d’histoire est à explorer avec un tour guidé pour bien apprécier son riche patrimoine. On ne manque pas la rue Saint-Jean et le quartier Saint-Jean-Baptiste, secteur commerçant de la Haute-Ville qui multiplie les belles boutiques et les adresses gourmandes. Visiter le Vieux-Québec est définitivement un incontournable lors d'un voyage au Québec.

  • 2

    Vieux-Québec Basse-Ville

    Depuis la terrasse Dufferin, on emprunte le funiculaire du Vieux-Québec ou l’escalier Casse-Cou pour rejoindre le Petit-Champlain, une merveille de quartier historique lové au pied du cap Diamant. Ici aussi, l’histoire de la Nouvelle-France est partout : c’est à la place Royale que Samuel de Champlain, le fondateur de la ville, a établi une « habitation » (un comptoir de traite) en 1608. On déambule dans ces rues piétonnières qui fourmillent d’échoppes d’artistes et d’artisans locaux avant de déboucher sur le Vieux-Port de Québec. On peut poursuivre à pied jusqu’au quartier Saint-Roch, un ancien faubourg ouvrier devenu l’épicentre branché de la Basse-Ville. 

  • 3

    Site Traditionnel Huron Onhoüa Chetek8e

    Du centre-ville de Québec, un quart d’heure de route suffit pour remonter le temps de plusieurs millénaires. Le site traditionnel Huron Onhoüa Chetek8e plonge ses visiteurs dans la culture vibrante des Premières Nations. Maison longue, fumoir et séchoir à viande, hutte de sudation, fabrication des canots ou des raquettes à neige, danses, cuisine, spiritualité et médecine des premiers peuples… On adore la façon dont les guides partagent leur précieux héritage dans ce village traditionnel reconstitué. Pour qui veut prolonger l’immersion, la communauté autochtone de Wendake a d’autres attraits, dont le superbe Hôtel-Musée Premières Nations où tradition et modernité filent le parfait amour.

  • Suggestion de la communauté Vaolo : Journée de pêche sur le lac

    Cette journée permet de vivre la pêche traditionnelle sur un lac du Québec. À vous les truites!

  • 4

    Parc national de la Jacques-Cartier

    Ce qu’on aime par-dessus tout à Québec, c’est que le patrimoine et la vie urbaine tutoient directement la grande nature. La preuve au parc national de la Jacques-Cartier, qui déploie à l’attention des amoureux du plein air un terrain de jeux de 670 km2 le long d’une vallée glaciaire parmi les plus spectaculaires du Québec. En forêt comme en eaux vives, les activités sont nombreuses de même que les possibilités d’hébergement. Un combo gagnant? Une randonnée suivie d'une descente de la Jacques-Cartier en canot avant d’aller dormir en pleine nature dans un chalet EXP ou Écho. L’évasion totale à une demi-heure du centre-ville.

  • Étape 2 : Majestueux Pekuakami

    5

    Village historique de Val-Jalbert

    Et si on reculait de 100 ans? Le Village historique de Val-Jalbert n’a pas d’égal pour ressusciter l’âge d’or des moulins à pâte du Québec et pour cause : il prend place dans l’authentique village des ouvriers de la compagnie de pulpe Ouiatchouan fondée en 1901 au pied de la spectaculaire chute du même nom (72 mètres, plus haute que celle du Niagara!). Une quarantaine de bâtiments d’époque ont traversé le siècle pour offrir une nouvelle vie à ce site émouvant. On y retrouve le couvent-école, le bureau de poste et le magasin général où chiner de jolis souvenirs, mais aussi la Salle à manger du Moulin (le restaurant). Magistralement restaurées, les anciennes habitations offrent une expérience d’hébergement inédite : l’élégance des années 1920 mariée au confort moderne. Superbe!

  • 6

    Musée amérindien de Mashteuiatsh

    Ils s’appellent les Pekuakamiulnuatsh. Les Innus du grand Pekuakami, alias le lac Saint-Jean, sont les représentants de près de 6 000 ans d’histoire, de savoirs, de traditions et de relation intime avec la nature. Le Musée amérindien de Mashteuiatsh est le lieu où cet héritage culturel est mis en valeur et transmis aux générations futures. On se passionne pour sa riche exposition interactive Tshilanu Ilnuatsh, qui met en scène l’art de vivre des Pekuakamiulnuatsh au fil des saisons et qui a été récompensée du Prix de l’Excellence de l’Association des musées canadiens en 2021. 

  • 7

    Zoo sauvage de Saint-Félicien

    Le zoo sauvage de Saint-Félicien, un must absolu pour s’initier à la biodiversité boréale et passer une journée inoubliable en famille. Dans ce zoo pas comme les autres, les animaux évoluent en milieu ouvert dans les habitats semblables à leur environnement naturel. 80 espèces de la Boréalie et des régions froides de la planète sont à observer été comme hiver au gré de sept secteurs distincts qui se parcourent à pied. À ne surtout pas manquer : la balade en train dans le Parc des sentiers de la nature où les animaux, en quasi-liberté, vous accueillent littéralement dans leurs quartiers. 

  • 8

    Parc national de la Pointe-Taillon

    Le tête-à-tête avec le lac Saint-Jean offert par le parc national de la Pointe-Taillon est un véritable bain de nature, avec pas moins de 45 km de plages de sable bordant le lac et l’embouchure de la rivière Péribonka. Marcheurs, baigneurs, amateurs de sports nautiques ou adeptes du farniente, bienvenue au paradis ! Les cyclistes profitent d’un réseau de 45 km, dont une section de la Véloroute des Bleuets. Et pour dormir au vert, on hésitera entre les chalets Écho, le camping rustique et le prêt-à-camper traditionnel ou Étoile. Par ici la belle vie en mode canot-vélo-dodo. 

  • Étape 3 : Lac Saint-Jean, un territoire géant

    9

    Véloroute des Bleuets

    Ça roule au lac? Et comment! À vélo, en patin à roulettes et même, pour ceux qui ne maîtrisent pas, à pied, la Véloroute des Bleuets déroule pas moins de 256 km de circuit autour du lac Saint-Jean. Accessible à tous gratuitement, cette grande boucle qui traverse 15 municipalités ainsi que la communauté autochtone de Mashteuiatsh s’avère idéale pour collectionner les paysages. En plus d’une multitude d’attraits touristiques et d’escales gourmandes : on n’oublie pas de visiter au moins une microbrasserie! La Véloroute dessert une quarantaine d’hébergements certifiés « Bienvenue Cycliste » avec navettes possibles pour les bagages. Échappées belles garanties.

  • 10

    Équinox aventure

    Pour faire rimer aventure au pluriel et écotourisme sous toutes les coutures, on demande Équinox Aventure. Ces experts du plein air au Saguenay–Lac-Saint-Jean invitent les amateurs de tout niveau à jouer sur l’eau ou la terre ferme. Séjours vélo sur la Véloroute des Bleuets, sorties en kayak de mer, en canot ou en rabaska sur le lac Saint-Jean : le menu est copieux et on ne vous dit pas tout. On craque en été pour l’Iloft, des dômes-chalets posés à fleur de lac Saint-Jean, histoire de dormir vraiment autrement. 

  • 11

    Domaine Le Cageot

    En visitant le Domaine Le Cageot, on découvre une belle aventure familiale entreprise il y a 45 ans et marquée par le goût de l’innovation. Ici, les petits fruits régionaux comme le bleuet, la framboise et le cassis sont transformés en confitures, gelées, vinaigres, apéritifs, liqueurs et autres vins mousseux régulièrement primés, à l’image du Cageolais, un vin mousseux de bleuets sauvages. Le domaine exploite aussi le premier et unique vignoble du Saguenay–Lac-Saint-Jean. On vous prévient, la région des bleuets se déguste avec modération, mais passion!

  • 12

    Pulperie de Chicoutimi- Musée régional

    L’une des très bonnes raisons de faire escale à Saguenay est aussi l’occasion de comprendre l’histoire de la région par le biais de son captivant patrimoine industriel. La Pulperie de Chicoutimi abrite une collection impressionnante de plus de 26 000 objets et œuvres d’art. Deux expositions permanentes interactives font revivre d’une part l’épopée de la Compagnie du pulpe de Chicoutimi et d’autre part le site historique du poste de traite, alors qu’une troisième est consacrée au peintre Arthur Villeneuve (1910-1990). À découvrir!

  • Étape 4 : Tadoussac, meilleur endroit pour observer les baleines

    13

    Centre d'interprétation des mammifères marins

    À Tadoussac, c’est le lieu où tout savoir sur les baleines du Saint-Laurent et être sensibilisé à leur protection. Géré par le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), ce musée scientifique expose, entre autres, une incroyable collection de squelettes. On peut aussi y faire des observations en direct et même prendre un cours de chant de baleine à l’aide d’un « baleinophone » ! 

  • 14

    Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

    Là où se rencontrent l’estuaire du Saint-Laurent et le fjord du Saguenay, le visiteur a rendez-vous avec l’extraordinaire. D’une superficie de 1 245 km2, le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent est une des plus anciennes aires marines protégées de la planète, habitat naturel de plus de 1 800 espèces sauvages. Il est aussi l’un des meilleurs sites au monde pour observer les baleines. Une expérience phénoménale à vivre en excursion ou depuis le rivage, sans oublier d’aller en apprendre plus au Centre de découverte du milieu marin situé aux Escoumins, ainsi qu’au Centre d’interprétation et d’observation de Cap-de-Bon-Désir. 

  • Suggestion de la communauté Vaolo : journée d'initiation à la voile

    Profitez d'un séjour chez Canopée Lit pour vivre une initiation à la voile et découvrir le fjord ou le fleuve St-Laurent autrement! 

  • 15

    Croisières Essipit

    On ne connaît pas meilleurs que ces capitaines pour nous guider à la rencontre des géants du Saint-Laurent. Cette entreprise innue de la communauté d’Essipit et membre de l'Alliance Éco-Baleine a fait le choix du Zodiac, une embarcation légère et maniable pour garantir un maximum de visibilité et de sensations à ses passagers, mais aussi pour assurer l'observation la plus respectueuse possible des mammifères marins qui fréquentent les eaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. Magie garantie. 

  • 16

    Mer et monde écotours

    Authenticité et partage sont les maîtres-mots de cette entreprise écotouristique spécialisée dans les excursions guidées en kayak de mer et en stand up paddle. Une façon d’observer les mammifères marins dans le respect de leur environnement naturel. Rattachée à la communauté d’Essipit, Mer et monde écotours offre aussi de dormir au bord de la mer en camping rustique ou en prêt-à-camper. Le souffle d’une baleine comme réveil matin? Oui!  

  • Nos coups de cœur responsables

    Où dormir? Hôtel Tadoussac, Condos Natakam, Canopée Lit

    Où manger? Hôtel Tadoussac, La Galouine, Chez Mathilde

  • Étape 5 : Direction le bout de la route 138!

    17

    Havre-Saint-Pierre

    La réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan présente des paysages parmi les plus envoûtants de tout le Canada, avec ses mystérieux monolithes sculptés par l’érosion, sa flore et sa faune emblématique à l’instar du macareux moine. Randonnées pédestres, excursions en mer, hébergement sous une tente oTENTik ou une oasis en forme de goutte : tout est permis en Minganie! On profite des excursions en bateau au départ de Havre-Saint-Pierre pour accéder aux îles Quarry et Niapiskau pour découvrir leurs paysages insolites. De retour sur la terre ferme, visite conseillée de la centrale hydroélectrique de la Romaine-1 et arrêt à la Distillerie Puyjalon pour déguster une gamme de gins artisanaux goûtant bon la nordicité.

  • 18

    Natashquan

    Des sommets d’évasion et de poésie attendent l’automobiliste au bout de la route 138. Quelques kilomètres avant la fin de la route à Kegaska, l’arrêt s’impose à Natashquan. Connu pour être le village de Gilles Vigneault, dont la maison natale est ouverte au public, Natashquan abrite l’une des huit communautés innues de la Côte-Nord. On visite avec émotion le site patrimonial des Galets, témoin de l’âge d’or de la pêche à la morue et on profite de la nature environnante, entre plages de sable fin, taïga et rivières sauvages. Grandiose!

  • 19

    Longue-Pointe-de-Mingan

    En reprenant la route des Baleines vers l’ouest, on s’arrête à Longue-Pointe-de-Mingan pour une visite passionnante de la Maison de la Culture innue. Plus qu’un musée où découvrir l’histoire des Innus de Ekuanitshit, c’est un lieu d’échange entre les cultures et les générations. Une dizaine de kilomètres plus loin, la Station de recherche des îles Mingan (MICS) a la particularité d’inviter le public à se joindre aux excursions en mer des biologistes pour observer les cétacés. On peut aussi opter pour une excursion en mer dans la réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan pour visiter l’île Nue et ses paysages de toundra ainsi que l’île aux Perroquets, célèbre pour sa colonie de macareux moines et sa station de phare où il est possible de dormir en grand confort.  Encore de beaux souvenirs à récolter…

  • 20

    Bella Desgagnés - Relais Nordik

    Grâce au N/M Bella Desgagnés, la magie nordique se prolonge bien au-delà de la route 138. Ce navire cargo assure le ravitaillement de l’immense île d’Anticosti et des villages isolés de la Basse-Côte-Nord, tel Harrington Harbour, rendu célèbre par le film québécois « La grande séduction ». Il accueille aussi les voyageurs souhaitant explorer les confins du Québec et rencontrer ces communautés du bout du monde en toute authenticité. Une expérience indélébile qui nous entraîne jusqu’à Blanc-Sablon, à la frontière du Labrador.

  • Nos coups de cœur responsables

    Où manger? Auberge de l'île aux Perroquets, Gîte Chez Françoise

    Où dormir? Chez Julie, Restaurant La Promenade

  • Étape 6 : Sept-Îles, entre nature et culture

    21

    Archipel des Sept-Îles

    À la fois ville, archipel et carrefour culturel chargé d’histoire, Sept-Îles et sa splendide baie méritent plus qu’un arrêt. À programmer absolument, l’excursion en bateau à la découverte des îles de l’archipel. Elle étonne par les paysages insulaires variés, les rencontres avec les oiseaux et les mammifères marins et les aventures à vivre en escale sur l’île Grande Basque, de la randonnée pédestre aux activités d’interprétation sur la biologie marine.

  • 22

    Ferme maricole Purmer

    Prendre le large pour aller à la ferme! L’excursion en mer proposée par la Ferme maricole Purmer est aussi éclairante que savoureuse, puisqu’on y apprend les techniques de l’élevage marin de pétoncles, de moules et d’algues avant de déguster ces produits à la fraîcheur incomparable. On aime que l'établissement soit certifié Fourchette bleue et membre de Tourisme durable Québec. Appréciable également, le temps libre sur l’île Grosse Boule où s’adonner à différentes activités comme la randonnée, la baignade, le kayak de mer ou le paddle. On peut aussi dormir dans une yourte pour prolonger le plaisir. 

  • 23

    Vieux-Poste de Sept-Îles

    De retour sur la côte, c’est au Vieux-Poste de Sept-Îles que l’on remonte le temps pour retracer au fil des siècles l'histoire commune des Innus et des « eurocanadiens », le tout sur fond d'échanges culturels et commerciaux. Un site d’interprétation captivant qui mêle reconstitution, exposition interactive et visite d’un campement traditionnel innu pour incarner de manière vivante cette histoire au long cours. 

  • 24

    Musée Shaputuan

    Pour parfaire sa connaissance de la culture innue, mais également découvrir un véritable lieu de vie et de rencontre, le musée Shaputuan est tout indiqué. Riche de nombreux artefacts, son exposition permanente relate la vie traditionnelle des Innus au fil des saisons. Cette institution de Sept-Îles œuvre activement au dialogue entre les Innus et les autres peuples via des échanges interculturels et de nombreuses actions auprès des jeunes dans les écoles. 

  • Étape 7 : La Malbaie, villégiature en bordure du fleuve

    25

    Croisières AML

    Dans le meilleur endroit au monde pour observer des baleines, faire appel à la compagnie de croisières-excursions numéro 1 au Canada est un vrai gage de succès. D'ailleurs ils sont membres de l'Alliance Éco-Baleine, de Tourisme durable Québec et d'Aventure écotourisme Québec. Avec Croisières AML, la magie opère au départ de Baie-Sainte-Catherine pour des excursions de 2 à 3 heures en Zodiac ou en bateau d’observation dans les eaux du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent. Géants à l’horizon? On embarque!

  • 26

    Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

    Cap sur le village de Saint-Aimé-des-Lacs pour accéder à un joyau de l’arrière-pays charlevoisien. Les panoramas vertigineux protégés par le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie laissent béats les aventuriers les plus émérites (à qui l’on recommande vivement le sentier de l’Acropole des Draveurs). Une foule d’activités de plein air et d’interprétation sont disponibles. Mention spéciale pour le canot-camping et les hébergements insolites dont seule la Sépaq a le secret comme les prêt-à-camper Étoile et les chalets Écho. L’un des parcs nationaux les plus spectaculaires du Québec. 

  • 27

    Route des Saveurs

    La région est réputée pour son terroir généreux, ses artisans inventifs, ses producteurs respectueux de l’environnement et ses délicieuses tables et adresses gourmandes. Alors emprunter la Route des Saveurs de Charlevoix, c’est risquer de succomber à la tentation à chaque escale. On vous suggère tout de même trois coups de cœur : la Fromagerie Saint-Fidèle pour son cheddar en grains frais du jour, Safran Nordique à Clermont pour découvrir comment le précieux or rouge est décliné et Menaud, une nouvelle adresse à Clermont où la nature de Charlevoix est distillée et brassée. Santé!

  • 28

    Observatoire de l'Astroblème de Charlevoix

    Les paysages de la région de Charlevoix doivent leurs reliefs si distinctifs à l’impact d’une gigantesque météorite survenu il y a des centaines de millions d’années. L’Observatoire de l’Astroblème de Charlevoix est le seul centre d’interprétation consacré à ce phénomène astronomique. Une visite interactive des plus percutantes à vivre en compagnie d’un animateur scientifique. 

  • Étape 8 : Paysages spectaculaires à Petite-Rivière-Saint-François

    29

    Le Train de Charlevoix

    De Québec à La Malbaie en passant par Baie-Saint-Paul, le Train de Charlevoix se faufile entre fleuve et montagne, comme dans les coulisses de la carte postale. Mieux qu’une alternative à la voiture pour explorer la côte, ses villes et villages : cette croisière ferroviaire totalisant 125 km donne à voir des paysages inaccessibles par tout autre moyen. À vivre pour ralentir et contempler, mais aussi rencontrer et se laisser porter par le service simple et convivial offert à bord.

  • 30

    Le Massif de Charlevoix

    Le Massif de Charlevoix offre des paysages panoramiques avec des points de vue incomparables sur le fleuve Saint-Laurent depuis le plus haut dénivelé à l’est des Rocheuses canadiennes. Les paysages s'y réinventent au fil des saisons et les activités font de même. En été et en automne, la randonnée pédestre, le vélo de montagne, le canyoning ou encore les balades en télécabine font la joie des visiteurs qui ont généralement un coup de foudre pour la montagne. Un sommet d’aventure, de bonne humeur et de beauté!

  • 31

    Sentier des Caps de Charlevoix

    Qu’on l’emprunte au départ de Saint-Tite-des-Caps ou du Massif de Charlevoix, le Sentier des Caps de Charlevoix, c’est près de 75 km de magie pure. La majeure partie de ce parcours de longue randonnée suit la falaise qui borde le fleuve Saint-Laurent, rivalisant de points de vue uniques sur ce dernier, sur l’archipel des îles de Montmagny ou encore l’Isle-aux-Coudres. De magnifiques écosystèmes forestiers sont également traversés.

  • 32

    Parc de la Chute-Montmorency

    De retour dans la région de Québec, on ouvre grands les yeux pour le bouquet final de cet itinéraire. Le parc de la Chute-Montmorency, c’est la plus haute chute du Québec (83 mètres), plus vertigineuse encore que celles du Niagara! Un téléphérique et un sentier pédestre permettent de découvrir cet attrait spectaculaire, le summum panoramique étant le pont suspendu dominant la chute. Une dose d’adrénaline supplémentaire? Trois parcours de via ferrata ainsi qu'une tyrolienne de 300 mètres sont accessibles sur le site.

    Saviez-vous que le Québec dispose d'un vaste Circuit électrique de plus de 3400 bornes de recharge pour les véhicules électriques?

Forfaits responsables pour les Européens

  • Charlevoix

    Rive nord du Saint-Laurent

    Charlevoix, entre fleuve et baleines

    À partir de : 729 € / pers.

    Voyages AML

    Vieux-Québec | Musée de la civilisation | Astroblème de Charlevoix | Train de Charlevoix | Tadoussac | Baleines 

    Voir l'offre
  • Baleine à bosse

    Rive nord du Saint-Laurent Rive sud du Saint-Laurent

    Les incontournables : de Québec à Tadoussac

    À partir de : 729 € / pers.

    Voyages AML

    Vieux-Québec | Musée de la civilisation | Zoo sauvage de Saint-Félicien | Tadoussac | Baleines | Lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais

    Voir l'offre
  • Parc national de la Jacques-Cartier

    Rive nord du Saint-Laurent

    Le triangle vert

    À partir de : 782 € / pers.

    Authentik Canada

    Parc national de la Jacques-Cartier | Lac-Saint-Jean | Parc national de la Pointe-Taillon | Tadoussac | Baleines | Charlevoix

    Voir l'offre
  • Lynx au Zoo sauvage de Saint-Félicien

    Rive nord du Saint-Laurent

    Circuit Saguenay en famille

    À partir de : 439 € / pers.

    Voyages AML

    Vieux-Québec | Village Vacances Valcartier | Zoo sauvage de Saint-Félicien | Fjord du Saguenay | Baleines

    Voir l'offre
  • Baleine sur le fleuve Saint-Laurent

    Rive nord du Saint-Laurent

    Le meilleur du Québec en formule VIP

    À partir de : 1099 € / pers.

    Voyages AML

    Vallée de la Jacques-Cartier | Vieux-Québec | Musée de la civilisation | Charlevoix | Isle-aux-Coudres | Tadoussac | Baleines 

    Voir l'offre
Voir toutes les offres

Logo de Québec Le Mag'
Québec Le Mag'

Québec Le Mag’ est un média dédié aux amoureux du Québec et à ceux qui le deviendront bientôt. Québec Le Mag’ partage de nombreux reportages, articles et bonnes adresses sur son site Internet.

Vous aimerez aussi

  • Un couple fait de la randonnée pédestre dans le sentier Scotora, dans le Parc national de la Jacques-Cartier.
    Sépaq : 10 parcs nationaux à ne pas manquer dans l’Est du Québec
    Lire
  • Kayak de mer avec Cap Aventure
    15 activités en plein air certifiées Écotourisme au Québec
    Lire
  • Site historique maritime de la Pointe-au-Père
    Voyage au Québec : circuit responsable de 3 semaines dans l'Est
    Lire
  • Parc national Forillon
    Road trip Québec 15 jours : circuit responsable de la ville de Québec à la Gaspésie
    Lire
  • Baleine à bosse dans le Saint-Laurent
    7 raisons qui font de Tadoussac et Charlevoix des destinations uniques pour observer les baleines
    Lire
  • Site d’interprétation micmac de Gespeg
    10 expériences autochtones pour revenir aux sources du Québec
    Lire
  • Visite guidée du Lieu historique des Fortifications-de-Québec
    3 sites de Parcs Canada pour voyager dans la mémoire du Québec
    Lire
  • Kayakistes le long des falaises du Parc de Gros-Cap
    10 activités pour vivre le Saint-Laurent et les îles du Québec
    Lire