25 oeuvres d'art public à découvrir

Équipe édito
Équipe éditoriale
Mise à jour le 25 juillet 2023
Atome ou le fruit des étoiles
Ville de Québec

Résolument engagée en faveur des arts et de la culture, Québec est reconnue à l’échelle locale, nationale et internationale comme un espace d’inspiration et de création, notamment grâce à son art public qui brille sous toutes ses formes. 

Monuments et figures historiques côtoient des réalisations contemporaines audacieuses, symboles d’une ville innovante et bien de son temps qui ne renie pas pour autant son passé. 

  • 1

    Codex Populi, 2017

    Artiste : Ludovic Boney
    Emplacement : Hôtel de ville de Québec, façade côte de la Fabrique

    Codex Populi est la plus haute œuvre d’art public de Québec. Elle est constituée d’un mat incliné de 23 mètres – l’équivalent d’un bâtiment de 7 étages. L’œuvre rend hommage à la Conférence de Québec de 1864, où ont été élaborées plusieurs règles de fonctionnement du Canada. Les 9 520 crochets suspendus symbolisent les signatures des personnes ayant participé aux décisions politiques.

  • 2

    Nous sommes un peuple, 2008

    Artiste : Luc Archambault 
    Emplacement : Place de l’Institut-Canadien 

    Intégrée dans le premier emplacement de l’Institut Canadien, cette installation sculpturale retrace l’histoire de cet organisme voué à la protection de la langue française et de la culture québécoise. Un bas-relief, deux sculptures et cinq plaques gravées composent l’ensemble où l’humain et l’écriture sont à l’honneur. 

  • 3

    Éphémères durables, 2017

    Artiste : Mathieu Valade 
    Emplacement : Maison de la littérature, 40, rue Saint-Stanislas 

    Au sommet de trois mâts sont érigés des objets moulés de taille réelle. Certains représentent des éléments éphémères de la nature et d’autres illustrent des créations plus durables de l’esprit. Inspiré par la tradition du memento mori, l’artiste nous rappelle ici la brièveté de notre passage sur terre et les moments de bonheur qu'il faut saisir.  

     

  • 4

    Le souffle de l’île, 1997

    Artiste : Hélène Rochette 
    Emplacement : Parc Félix-Leclerc, rue du Petit-Champlain 

    À travers ses textes immortels, le chansonnier Félix Leclerc a su magnifier la nature. Sa poésie est traduite dans une sculpture qui amalgame dans une même forme certaines de ses sources d’inspiration dont l’île d’Orléans, le bateau, l’eau et l’outarde.  

  • 5

    Canot à glace, 2015

    Artiste : Jacek Jarnuszkiewicz 
    Emplacement : Pointe-à-Carcy 

    Avant l’arrivée du bateau à vapeur à la fin du 19e siècle, le canot à glace servait de mode de transport entre les rives du Saint-Laurent en hiver. Aujourd’hui activité et sportive et de compétition, la traversée est représentée par l’artiste en une composition audacieuse qui dresse l’équipement et la glace à la verticale, défiant ainsi les codes de la représentation. 

  • 6

    L’embarquement, 2008

    Artiste : Michel Saulnier 
    Emplacement : Place du Marché-du-Vieux-Port 

    L’élément central de cet ensemble sculptural amalgame la forme d’une barque à celle d’une feuille. Il symbolise le voyage et la transformation, tout comme le font les deux bollards gravés de vers du poète québécois Saint-Denys Garneau. Évocatrice et émouvante, l’œuvre rappelle l’importance du transport maritime dans le peuplement et l’essor commercial de Québec. 

  • 7

    Éclatement II, 1998

    Artiste : Charles Daudelin 
    Emplacement : Rue Saint-Paul, face à la Gare du Palais 

    On est rempli d’admiration devant cette sculpture-fontaine magistrale! Elle tire profit de la force de l’eau, que le peuple québécois a su exploiter pour en faire une source d’énergie et de développement des plus précieuses. Face à de multiples jets d’or bleu, d’imposantes surfaces métalliques se dressent, mimant le soulèvement de plaques tectoniques.  

  • 8

    Rêver le nouveau monde, 2008

    Artiste : Michel Goulet
    Emplacement : Place de la Gare

    40 chaises disposées deux à deux jalonnent l’allée piétonne. Elles sont marquées d’extraits de poèmes écrits par quarante auteurs québécois de différentes époques. Ils « disent, le temps d’une pause, ce que nous avons été, ce que nous sommes et le bonheur de la rencontre ». Le parcours dresse ainsi un portrait de société depuis les origines de la ville jusqu’à nos jours. 

  • 9

    Les vents déferlants, 2002

    Artiste : Paul Béliveau
    Emplacement : Avenue Honoré-Mercier

    Les six mâts dressés sur le terre-plein symbolisent les navires de Jacques Cartier accostant la rivière Saint-Charles en 1535. À leur sommet, des sculptures en métal doré se déploient telles des voiles. Le motif du clocher, omniprésent, est un rappel du rôle que l’Église a joué dans le développement de Québec mais aussi dans la survivance du fait français en Amérique du Nord.

  • 10

    Les communications, 1961

    Artiste : Jordi Bonet 
    Emplacement : 930, rue D’Aiguillon, édifice Bell 

    Composé de différentes zones de céramique colorée, ce bas-relief illustre la mission de relais de l’entreprise de télécommunication. On aime parcourir du regard chaque espace marqué de vagues, de points et d’empreintes comme autant de lieux et de personnes formant une communauté.  

  • 11

    Atome ou le fruit des étoiles, 2019

    Artiste : Claudie Gagnon 
    Emplacement : Le Diamant, 966, rue Saint-Jean, place d’Youville 

    L’œuvre de forme circulaire du théâtre Le Diamant évoque l’émerveillement propre aux arts de la scène et le cap sur lequel Québec est construite. Elle amalgame avec une remarquable ingéniosité cinq couches de verre comportant chacune de multiples facettes et un éclairage intégré. L’œuvre joue ainsi avec la lumière et l’environnement, de jour comme de nuit.  

  • 12

    Le Quatuor d'airain, 1996

    Artiste : Lucienne Cornet
    Emplacement : 100, boulevard René-Lévesque Est

    Tirant parti de l’architecture environnante, cet ensemble sculptural reconstitue le mouvement d’un animal en plein élan. Son saut est découpé en quatre instants figés, montrant ainsi le rapport entre l’espace et le temps. De près, on parcourt du regard la musculature de la bête, construite au départ avec des morceaux de tissus pliés.  

  • 13

    La petite liseuse, 2007

    Artiste : Lewis Pagé 
    Emplacement : Entrée du cimetière Saint-Matthew, 755, rue Saint-Jean, près de la bibliothèque Claire-Martin 

    Assise en tailleur et coiffée d’une casquette du Festival d’été de Québec, une jeune fille est plongée dans la lecture de son livre. Elle paraît imperturbable, le temps semble suspendu. Dans un écrin de verdure, près de la bibliothèque Claire-Martin, l’œuvre nous invite à un moment de calme, alors que tout autour, le quartier fourmille. 

     

  • 14

    Dispute philosophique, 1972

    Artiste : Lewis Pagé 
    Emplacement : Entrée nord du Grand Théâtre de Québec, 269, boul. René-Lévesque Est 

    Rassemblées près de l’entrée nord du Grand Théâtre, trois figures énigmatiques paraissent venues d’un autre monde. Avec leur corps d’une blancheur immaculée, elles ont l’allure de sages captivées par une mystérieuse discussion. On n’en connaît pas le sujet, mais on peut observer que l’esprit d’ouverture et l’écoute attentive la caractérisent. 

  • 15

    Autoportrait, 2019

    Artiste : Jean-Pierre Raynaud 
    Emplacement : parc de l’Amérique-Française, en face du Grand Théâtre 

    Composée de deux prismes tapissés de carrés blancs, cette œuvre schématise la forme humaine et évoque par son titre l’investissement personnel de l’artiste dans sa création. Située dès 1987 à la place de Paris, elle est un don de la Ville lumière.  

  • 16

    Place du Faubourg, 1999

    Artiste : François C. Robidoux 
    Emplacement : Place du Faubourg, à l’intersection des rues Saint-Jean et Philippe-Dorval 

    Cet ensemble sculptural signale l’entrée ouest du quartier Saint-Jean-Baptiste, l’un des plus anciens de Québec. Composé d’éléments aux formes et aux matériaux variés, il rappelle la diversité architecturale de l’ancien faubourg, dont la première maison fut construite en 1645. Il nous invite à lever le regard et à repérer les différents styles qui s’y sont succédé. 

  • 17

    Interlude, 2016

    Artiste : Michel de Broin 
    Emplacement : 171, Grande Allée Ouest, devant le pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec 

    Comme il fait bon se réchauffer autour d’un feu de camp! C’est à ce moment que nous convie cette œuvre à la fois rassembleuse et critique. Grâce au téléviseur, on se rapproche des quatre coins du monde, mais qu’en est-il de « notre » monde? Alors, on se tire une bûche pour se raconter les dernières nouvelles?  

  • 18

    Trombe, 2018

    Artiste : Jean-Pierre Morin 
    Emplacement : Avenue George-VI, devant l’atrium du Musée national des beaux-arts du Québec 

    Ayant eu recours à des techniques de chaudronnerie navale et d’assistance par ordinateur, l’artiste signe ici une œuvre aussi impressionnante que son sujet. Avec son mouvement ondulant qui s’élève vers le ciel, cette sculpture mime le mouvement et la force d’une trombe, un cyclone tropical qui soulève la surface des eaux. 

  • 19

    Do Ré Mi Fa Sol La Si Do, 2010

    Artiste : Joe Fafard
    Emplacement : Parc Notre-Dame-de-la-Garde

    8 chevaux en acier semblent galoper le long du fleuve et du boulevard Champlain. Leur silhouette est dynamisée par des motifs ajourés reproduisant des scènes et des personnages de l’histoire du pays. Une plaque commémorative souligne l’importance qu’a eue le cheval dans le développement de la Nouvelle-France et de l’Ouest canadien.

  • 20

    Gros loup, 2016

    Artiste : Guillaume Tardif 
    Emplacement : Angle du chemin de la Canardière et de la 3e Avenue 

    De son piédestal, un loup, le corps tendu, semble prêt à bondir pour sauver quiconque est en péril. Diverses histoires, dont celle du sauvetage de l’animal d’un incendie, ont construit sa popularité légendaire. En parcourant les rues de Limoilou, on repérera sur les garde-fous des balcons, les formes en arêtes et en volutes qui composent sa fourrure. 

  • 21

    Habitats fauniques, 2008

    Artiste : Chanh Trung Truong 
    Emplacement : Parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles 

    Depuis la renaturalisation des berges de la rivière Saint-Charles, différentes espèces d’oiseaux y ont fait leur nid, comme le cormoran à aigrettes. Neuf autres oiseaux, tous perchés sur un ancien fût de lampadaire, agrémentent la promenade dans cet idyllique sentier. 

  • 22

    Le tout reste un peu flou, 2009

    Artiste : Marc-Antoine Côté 
    Emplacement : Parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles 

    Composée de masses sinueuses qui s’inscrivent en harmonie dans le paysage, cette œuvre nous convie à une réflexion sur le temps qui passe. En caressant la surface de ces bancs de parc réinventés, on s’imprègne du caractère éphémère de la nature. Tandis que le siège lisse rappelle la glace, la base texturée mime les ondulations des vagues.  

  • 23

    Le Roi du fleuve, 2014

    Artiste : Luce Pelletier 
    Emplacement : Parc John-Munn 

    En combinant la charpente d’un bateau et l’ossature d’un poisson, cette sculpture célèbre l’esprit ingénieux du constructeur naval John Munn. Construit en 1854, son bateau à vapeur, surnommé le Roi du fleuve, est le premier du genre à sillonner le Saint-Laurent.  

  • 24

    Les Attracteurs – Parcours interactif, 2015

    Artiste : André Du Bois 
    Emplacement : Jardin Jean-Paul-L’Allier 

    Au cœur de ce jardin se dresse un ensemble de sculptures s’apparentant à de fines branches d’arbre. Leur inclinaison donne l’impression qu’elles marchent, d’autant plus qu’on en trouve d’autres à la place de l’Université-du-Québec et au parvis de l’église Saint-Roch. On aime le caractère interactif des éléments qui émettent des sons et s’illuminent à notre approche.  

  • 25

    Québec Printemps 1918, 1998

    Artiste : Aline Martineau 
    Emplacement : Place du Printemps 1918, angle des rues Saint-Vallier Ouest, Saint-Joseph Ouest et Bagot 

    Ici, en 1918, un affrontement entre des soldats anglophones armés et des manifestants opposés à la conscription obligatoire se solde par la mort de quatre d’entre eux et des dizaines de blessés. À l’instar du peuple qui se soulève pour défendre ses idéaux, l’œuvre s’érige tel un rempart à la domination et rappelle la fragilité de la vie. 

    Consultez le répertoire complet des oeuvres d'art public.


Équipe édito
Équipe éditoriale

C’est avec plaisir et passion que nous partageons nos conseils, coups de cœur et bonnes adresses de la région de Québec. En tant que fières résidentes et amoureuses de notre ville, nous sommes heureuses de vous guider dans la découverte d’une région dynamique.

Vous aimerez aussi

  • Des visiteurs autours d'un feu écoutent une légende amérindienne racontée par une conteuse dans la maison longue de Wendake.
    Les expériences pour découvrir la communauté huronne-wendat
    Lire
  • Groupe d'un tour guidé à pied
    Tours guidés à pied à Québec
    Lire
  • Cyclistes en vélo de montagne dans le Vieux-Québec
    Tours guidés en vélo à Québec
    Lire
  • Un couple marche sur la terrasse Pierre-Dugua-De Mons près de l'avenue Saint-Denis, en regardant le Château Frontenac.
    10 meilleures activités à faire dans le Vieux-Québec
    Lire
  • Un cycliste à vélo roule sur une piste cyclable dans le Vieux-Port de Québec avec la Château Frontenac en arrière-plan.
    À vélo sur les pistes cyclables
    Lire
  • Couple sur un belvédère lors d'une randonnée
    Excursions et activités écologiques en été et en automne à Québec
    Lire
  • Fortifications de Québec
    Suggestions pour un week-end responsable à Québec
    Lire
  • Vue de la Fontaine de Tourny illuminée en soirée et l'Hôtel du Parlement en arrière-plan.
    4 plus belles fontaines du Vieux-Québec
    Lire