Road trip Québec 15 jours : circuit responsable de la ville de Québec à la Gaspésie

Parc national Forillon
Mathieu Dupuis, Le Québec maritime

Lancé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent à la conquête des paysages les plus envoûtants de la Gaspésie, on multiplie les aventures et les rencontres marquantes. Ce road trip de 15 jours en huit grandes étapes à partir de la ville de Québec est taillé pour les amoureux de la nature et de la culture québécoise : sites naturels d’exception, lieux de mémoire vibrants, entreprises responsables… Tout pour se concocter un itinéraire inoubliable!

Ce road trip est présenté en partenariat avec la Sépaq, le plus grand réseau de plein air au Québec.

Consultez les forfaits responsables pour faciliter l'organisation d'un séjour durable au Québec. Besoin de louer une voiture?  Communauto est un service d'autopartage dont 65% de la flotte est constituée de voitures hybrides ou électriques.

Cet itinéraire en bref

  • Chemin du Roy
  • Lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais
  • Parc national du Lac-Témiscouata
  • Parc national de Miguasha
  • Parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé
  • Parc national Forillon
  • Parc national de la Gaspésie
  • Terrasse Dufferin et Lieux historiques nationaux de Parcs Canada

Coups de coeur

  • Lieux de mémoire empreints d'émotions grâce à la mise en valeur de Parcs Canada
  • Parcs nationaux parmi les plus emblématiques et les plus beaux du Québec
  • Mosaïque de cultures, de rencontres et de saveurs tout au long du parcours
  • Étape 1 : La région de Portneuf et la charmante ville de Québec

    1

    Vieux-Québec

    Joyau du patrimoine mondial de l’UNESCO, le Vieux-Québec se prête à des déambulations historiques qui n’ont pas d’équivalent en Amérique du Nord. Un conseil pour maximiser la visite de cette ville érigée sur deux niveaux? On planifie notre exploration en deux secteurs. D'abord le secteur de la Basse-Ville, où on craque pour le charme de place Royale, des rues pavées du Petit-Champlain et du Vieux-Port. On se dirige ensuite vers la Haute-Ville, où on adore se balader au coeur des fortifications et prendre le temps de visiter des sites historiques comme le Monastère des Augustines et la Citadelle de Québec.

  • 2

    Aquarium du Québec

    Unique dans la province, l’Aquarium du Québec est l’occasion idéale d’observer 10 000 représentants de près de 300 espèces d’animaux marins. Parmi eux, l’ours polaire, le morse et le phoque commun fascinent toujours les visiteurs. On peut même toucher certains invertébrés en compagnie d’un guide animalier, ainsi que les raies dans leur bassin de contact! L’Aquarium du Québec est un partenaire actif d’Ocean Wise, un programme de consommation responsable des produits de la mer et a créé le Fonds de conservation pour apporter son aide à des projets reliés à la protection des espèces marines.

  • 3

    Le Chemin du Roy

    Bienvenue sur la toute première route carrossable construite au 17e siècle en Nouvelle-France. À l’époque, pour relier Montréal à Québec, le Chemin du Roy devient la plus longue route d’Amérique du Nord. Aujourd’hui, cette portion de 280 km de la route 138 constitue une alternative heureuse à l’autoroute. Longeant le Saint-Laurent, elle offre de magnifiques panoramas sur le fleuve et dessert de nombreux attraits patrimoniaux, notamment dans la belle région de Portneuf. On s’arrête par exemple au Vieux Presbytère de Deschambault, riche de deux siècles d’histoire et d’une vue imprenable sur le fleuve, au Moulin de la Chevrotière, construit en 1802, ou encore à l’ancestral Moulin à vent de Girondines, édifié en 1674. Avis aux cyclotouristes : le Chemin du Roy est en majeure partie homologué Route verte. 

  • 4

    Vallée Bras-du-Nord

    Il y a au moins deux bonnes raisons d’intégrer la Vallée Bras-du-Nord à son itinéraire dans la région de Québec. D’abord, ce grand parc où la nature est reine est idéal pour s’initier à toutes sortes d’activités de plein air (randonnée, canot, kayak, vélo de montagne, canyoning, via ferrata), mais aussi pour profiter d’hébergements verts (refuges, chalets, camping, yourtes…). Ensuite, c’est la garantie d’un séjour résolument responsable, cette coopérative de solidarité ayant à cœur de défendre un modèle de développement durable. Autre coup de cœur à proximité : Au Chalet en bois rond, qui fait rimer grands espaces et grand confort au cœur d’un village touristique chic et rustique.

  • Nos coups de cœur responsables

    Où dormir? Station touristique DuchesnayFairmont Le Château Frontenac, Hôtel Sépia

    Où manger? Bistro La Ferme (Deschambault), Boulangerie le Soleil Levain, Le Roquemont

  • Étape 2 : Montmagny et les Îles

    5

    Parc des Appalaches

    On peut être actif ou contemplatif, campeur, marcheur, pagayeur ou cycliste, simplement épris des bois, des montagnes, des lacs et des rivières. On peut être tout cela à la fois. Le Parc des Appalaches est un écrin géant pour communier avec le paysage. Son réseau de sentiers de randonnée pédestre, qui totalise 140 km, franchit de multiples cours d’eau, multipliant les passerelles et les points de vue saisissants. En été, on aime particulièrement le parcours canotable qui sillonne le parc au cœur de la forêt appalachienne. Différentes options d’hébergement (refuges, campings, chalets et auberges) invitent à prolonger l’immersion.  

  • 6

    Chalet Villégiature et Pourvoirie Daaquam

    Au Québec, on adore ces lieux qui ont le chic pour marier joies du grand air et accueil familial. Chalet Villégiature et Pourvoirie Daaquam séduit aussi bien les couples, les familles ou les groupes d’amis venus profiter d’un coin de paradis en pleine nature le temps d’une journée d’aventure ou d’un séjour en chalet ou au camping. Au menu : randonnée équestre, pêche, kayak, spa, piscine, sauna… le tout dans un environnement ressourçant. La belle vie! 

  • 7

    Lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais

    Toute une part de l’histoire du Canada, terre d’immigration par excellence, se livre sur la Grosse-Île, au beau milieu du fleuve Saint-Laurent. De 1832 à 1937, celle-ci fut un lieu de quarantaine pour des dizaines de milliers d’immigrants, principalement Irlandais. Le parcours d’interprétation créé par Parcs Canada met le visiteur dans les pas de ces femmes et de ces hommes en quête d’une vie meilleure par la découverte des bâtiments d’époque et de souvenirs profondément émouvants. Voilà ce qui fait la force de l’excursion au Lieu historique de Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais

  • Suggestion de la communauté Vaolo : Exploration de Saint-Jean-Port-Joli à vélo

    Choisissez votre joli vélo prêté gratuitement et partez à la découverte des paysages, des artisans et des petits commerçants de ce charmant village!   

  • 8

    Isle-aux-Grues

    Dépaysement et ressourcement garantis en débarquant sur L’Isle-aux-Grues. Elle est la seule des 21 îles de l’archipel du même nom à être habitée à l’année par une centaine d’âmes, soit deux fois moins que le nombre d’espèces d’oiseaux à observer sur ce territoire insulaire abritant une riche biodiversité. De forêts anciennes en grèves bercées par les marées, son environnement se prête à de magnifiques balades, tandis que son patrimoine et son terroir, notamment ses fromages réputés, promettent un voyage pour tous les sens. L’évasion douce en 25 minutes de traversier. 

  • Nos coups de cœur responsables

    Où dormir? Micro-Chalets des Appalaches, Esker Nature, Hôtel Centre-Ville (Montmagny)

    Où manger? La Maison Rousseau, Microbrasserie Côte-du-Sud, Théo BBQ

  • Étape 3 : Rivière-du-Loup : terre, mer et forêt

    9

    SEBKA

    Le Kamouraska est connu pour ses couchers de soleil sur le fleuve dignes d’une carte postale, mais aussi pour son précieux écosystème côtier. La Société d’écologie de la batture du Kamouraska (SEBKA) permet d’explorer ce milieu via différentes activités (kayak de mer, randonnée, escalade, vélo, interprétation de la nature et observation de la faune) et même d’y camper comme un Robinson sur une centaine de sites rustiques, dont plusieurs au bord de l’eau. Une façon responsable d’habiter un paysage d’exception. 

  • 10

    Société Duvetnor

    Au large de Rivière-du-Loup, une poignée d’îles dont les principaux habitants sont des oiseaux et des phoques ont maintenu intact leur caractère sauvage. La mise en valeur de ces perles du Bas-Saint-Laurent est l’œuvre de la Société Duvetnor. Cette corporation écotouristique s’attache non seulement à protéger les îles aux Lièvres et du Pot à l’Eau-de-Vie, un sanctuaire pour la nidification d’oiseaux marins comme les eiders à duvet, mais aussi à inviter le public à y vivre des expériences de découverte (excursions en mer, randonnées, activités d’interprétation) et des séjours (hébergement en camping, auberge ou chalet). Inoubliable : la nuit à la manière d'un gardien de phare d’antan au phare du Pot à L’Eau-de-Vie, superbe témoin du patrimoine maritime du 19e siècle.

  • 11

    Parc national du Lac-Témiscouata

    Le Bas-Saint-Laurent, c’est en quelque sorte le début de la mer. C’est aussi un arrière-pays lacustre et forestier passionnant à découvrir. Le parc national du Lac-Témiscouata célèbre les noces de l’eau et de la forêt sur près de 175 km2, le long du majestueux lac éponyme. Ses reliefs, son hydrographie et la qualité de ses aménagements en font un must pour la randonnée pédestre, le canot-camping et de multiples activités nautiques. La pêche, le vélo, l’observation de la faune (dont le magnifique pygargue à tête blanche) s’ajoutent aux activités d’interprétation des richesses naturelles et archéologiques du parc. Hébergement possible en prêt-à-camper, en camping et en refuge.

  • 12

    Domaine Acer

    Gare au coup de foudre chez ces artisans du terroir qui donnent un nouveau souffle à l’arbre le plus emblématique du Québec. Au Domaine Acer, on invente des boissons alcoolisées, apéritifs, vins et pétillants à partir de l’eau d’érable, entre autres délices de l’érablière. Savoir-faire innovant, dégustations étonnantes, visite guidée éclairante et accueil chaleureux dans cette propriété également Économusée de l’érable. Le top pour ramener des souvenirs aussi originaux que savoureux!

  • Étape 4 : Découvertes aux abords de la Baie-des-Chaleurs

    13

    Nature Aventure

    Outre la mer et les montagnes, la Gaspésie a plus d’un tour dans son sac pour subjuguer les passionnés de plein air. La belle et verdoyante vallée de la Matapédia est connue pour être le paradis des pêcheurs. Truites et saumons de l’Atlantique abondent dans ses rivières. On peut même observer ces derniers en apnée, l’une des activités proposées par la compagnie Nature Aventure à Matapédia, qui organise également des sorties en canot, kayak ou paddle, avec ou sans guide. Les merveilles de la Gaspésie intérieure en version originale!

  • 14

    Parc national de Miguasha

    Figurant au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc national de Miguasha protège un gisement de fossiles unique au monde pour sa richesse et sa qualité de conservation. La collection permanente et le sentier de randonnée du parc, qui longe la falaise de fouilles, offrent un bond dans le temps de pas moins de 380 millions d’années, à l’époque du Dévonien. Star incontestée des lieux, l’impressionnant Elpistostege watsoni est l’unique fossile complet de son espèce jamais trouvé.

  • Suggestion de la communauté Vaolo : sortie en catamaran

    Catamaran TaxSea vous offre des excursions sur l'eau pour une expérience unique de Carleton-sur-Mer.

  • 15

    Bonaventure

    L’arrêt à Bonaventure s’impose pour s’offrir un bouquet de nature, de culture et d’art de vivre comme la Gaspésie en a le secret. On visite avec émotion le Musée acadien du Québec, qui relate le tumultueux destin des Acadiens et leur place dans la mosaïque culturelle de la péninsule. Le Bioparc de la Gaspésie abrite pour sa part une quarantaine d’espèces animales indigènes et propose des activités captivantes. Pour les saveurs locales et les beaux produits maraîchers,  la bonne adresse est la Ferme Bourdages Tradition. Pour une séance de shopping responsable, cap sur l’atelier-boutique La Ruelle Fourrure, où les matières recyclées sont valorisées. Côté frissons, la palme revient à Cime Aventures pour ses chouettes hébergements et pour les descentes sur les flots limpides de la rivière Bonaventure. 

  • 16

    Site historique national de Paspébiac

    En Gaspésie, différents lieux mettent les visiteurs au parfum forcément iodé de l’histoire régionale. Le site historique national de Paspébiac en est un particulièrement riche, beau et éclairant. Avec ses bâtiments des XVIIIe et XIXe siècles d’une grande valeur architecturale, ses expositions et ses animations en costumes d’époque, ce musée à ciel ouvert fait revivre l’âge d’or du commerce de la morue. Sur place, le restaurant L’Ancre est la bonne adresse pour mettre les papilles au diapason du grand large. 

  • Nos coups de cœur responsables

    Où dormir? Le Francis, La Ruelle Atelier et Hébergements, Cime Aventures

    Où manger? Microbrasserie Le Naufrageur, Café Acadien, Le Kano (Riôtel Bonaventure)

  • Étape 5 : Percé, l'incontournable des incontournables

    17

    Parc du Bourg de Pabos

    Un secret bien gardé dans les environs de Chandler. Le Parc du Bourg de Pabos combine nature, divertissement et découvertes, le tout dans un décor invitant au farniente, aux joies de la plage ou encore à la balade à pied ou à vélo. Côté culture, on part sur les traces des pêcheurs gaspésiens au Centre d’interprétation historique et archéologique. Pour les grands “wow”, on recommande les expériences Nova Lumina et Ura, deux parcours multimédia en pleine nature.

  • 18

    Parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé

    Mythique, le rocher Percé et son arche sertie de millions de tonnes de calcaire sont indissociables de la carte postale gaspésienne. Ce site naturel hors du commun fait partie du parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, qui associe l’œuvre de Dame Nature, dont l’incroyable colonie de fous de Bassan de l’île Bonaventure, et l’empreinte de l’histoire des pêcheurs, au gré de belles maisons patrimoniales. L’excursion en mer et l’exploration de l’île Bonaventure par ses sentiers de randonnée sont incontournables. Et la soupe de poisson du Resto des Margaulx? Chaudement conseillée!

  • 19

    Géoparc mondial UNESCO de Percé

    Pour faire le plein de sensations fortes, qu’elles soient virtuelles (spectacle interactif “Tektonik” sur la fascinante géologie de Percé) ou panoramiques (plateforme vitrée à 200 mètres de hauteur et tyrolienne géante), on se rend au Géoparc mondial UNESCO de Percé. Avec son exposition multimédia innovante, ses 23 géosites, ses 18 km de sentiers de randonnée, son camping et ses prêt-à-camper pour faire durer la magie, ce complexe déborde d’activités et de découvertes marquantes. Un attrait majeur à Percé.

  • 20

    Site de la rivière aux Émeraudes

    Situé à une douzaine de kilomètres de Percé en direction de Gaspé, le parc municipal de la Rivière Émeraude invite à sortir des sentiers battus. Il faut crapahuter un peu pour atteindre ce site jouxtant la rivière du Portage. La récompense vaut largement la peine avec, rien que pour soi, une cascade se jetant dans un superbe bassin naturel aux reflets émeraude. On respire!

  • Nos coups de cœur responsables

    Où dormir? Riôtel Percé, Géoparc mondial UNESCO de Percé, Le Nordet

    Où manger? La Maison du Pêcheur, Le Paqbo (Riôtel Percé)

  • Étape 6 : Gaspé, le bout du monde

    21

    Site d'interprétation Micmac de Gespeg

    Pour accueillir des visiteurs venus de la lointaine Europe, on peut faire confiance aux représentants de la Nation Mic’gmaq, ce “peuple de la mer” dont les ancêtres eurent la primeur de la rencontre avec les Européens. Cette histoire, mais aussi toute une culture et un art de vivre hérités de millénaires de présence en Gaspésie sont merveilleusement relatés au Site d’interprétation Micmac de Gespeg. Outre l’exposition permanente et la belle boutique d’artisanat, on se passionne pour les reconstitutions d’un village traditionnel et d’un campement d’été du XVIIe siècle à visiter à l’extérieur du musée. Les guides-interprètes et les artisans de cette communauté savent faire vibrer leurs origines. 

  • 22

    Cap Aventure

    Pagayer sur les eaux du parc national Forillon? On demande Cap Aventure. Cette entreprise membre du réseau Aventure Écotourisme Québec, gage de qualité, de sécurité et de respect de l’environnement, est spécialisée dans les excursions guidées en kayak de mer et en planche à pagaie (SUP). Expérience ultime : la randonnée de 3 heures en kayak de mer le long du littoral à la rencontre d’une importante colonie de phoques gris et de phoques communs, le tout dans la magie du soleil couchant. Tout simplement inoubliable.

  • 23

    Parc national Forillon

    À la pointe de la péninsule gaspésienne, le parc national Forillon est le théâtre à ciel ouvert d’une rencontre grandiose entre la terre et la mer. Ce territoire se prête à une multitude d’activités de plein air et de rencontres avec la faune, les eaux de la baie de Gaspé étant particulièrement appréciées des mammifères marins. On recommande la randonnée menant au site du Bout du monde, à la pointe de la pointe, ainsi que la boucle du mont Saint-Alban au départ du Cap-Bon-Ami ou de la plage Petit-Gaspé. Le parc protège également un étonnant patrimoine historique. Côté dodo, on craque pour le prêt-à-camper à la sauce Parcs Canada, avec les hébergements oTENTik, micrOcube et Ôasis, en plus du camping traditionnel. 

  • 24

    Croisières Baie de Gaspé

    Forillon rime avec émotion. Baie de Gaspé avec cétacés. Les excursions aux baleines orchestrées par les Croisières Baie de Gaspé et accréditées par Aventure écotourisme Québec sont une invitation à entrer dans la poésie. À bord du Narval III, on mesure à quel point ce site magnifique bordant la pointe de la Gaspésie est important pour les baleines. Au moins six espèces d’entre elles viennent s’y nourrir, dont le rorqual bleu, le plus grand mammifère de la planète. Il n’y a plus qu’à s’installer, ouvrir grand les yeux, profiter de l’expertise du capitaine et des commentaires du guide-interprète professionnel. 

  • Nos coups de cœur responsables

    Où dormir? Griffon Aventure, Auberge sous les arbres, Parc national Forillon (prêt-à-camper)

    Où manger? Brise-Bise, Le Têtu, Café des Artistes

  • Étape 7 : Sainte-Anne-des-Monts entre mer et montagnes

    25

    Parc national de la Gaspésie

    Des sommets d’évasion! Le parc national de la Gaspésie est coiffé de vingt-cinq montagnes dépassant les 1 000 mètres, dont le toit du sud du Québec, le mont Jacques-Cartier, où règne la toundra alpine. Son réseau de sentiers de randonnée s’adresse à tous les niveaux, de la marche facile pour rejoindre le lac aux Américains jusqu’au défi d’exception sur une portion de 100 km du mythique Sentier international des Appalaches. On vous conseille aussi la beauté du mont Albert, pourquoi pas depuis une des chambres du Gîte du Mont-Albert, auberge de montagne classée 4 étoiles. Une option de standing parmi une foule d’hébergements en nature sur place.

  • 26

    Exploramer

    Exploramer, c’est un complexe muséal pas comme les autres qui dévoile les coulisses du milieu marin du Saint-Laurent. Ici, la mer et ses habitants ne se contentent pas de se montrer au musée, au parc-aquarium ou à l’occasion d’excursions en mer : ils se touchent et se cueillent à marée basse, ils se goûtent aussi dans le cadre de l’activité Osez Goûtez! Acteur engagé de la protection de cette biodiversité foisonnante, Exploramer a mis en place le programme Fourchette Bleue, pour une gestion durable des ressources marines. Une escale passionnante et responsable. 

  • 27

    Auberge de montagne des Chic-Chocs

    Cette destination de villégiature et d’aventure est un voyage en soi. Perchée à 615 m d’altitude, en pleine réserve faunique de Matane réputée pour sa densité d’orignaux, l’Auberge de montagne des Chic-Chocs est unique dans l’Est du Canada. Dehors, 60 km2 de nature à l’état brut pour jouer de mille façons (activités guidées, randonnée, canot, kayak, vélo de montagne électrique, observation de la faune). Dedans, priorité au grand confort, au bien-être et aux plaisirs de la table. Une merveille.
     

  • 28

    Valmont Plein Air

    Mer d’un côté, montagnes de l’autre. Pas facile de se détourner des beautés panoramiques de la route 132 quand on est lancé dans un road trip en Gaspésie. Valmont Plein Air a plus d’un argument pour justifier la pause à Cap-Chat. À la fois crèmerie et restaurant, l’adresse invite aussi à jouer au grand air : kayak sur la rivière, planche à pagaie sur la mer, vélo électrique sur la côte… Les randonneurs noteront qu’un service de navette vers le Sentier international des Appalaches est par ailleurs disponible.

  • Nos coups de cœur responsables

    Où dormir? Gîte du Mont-Albert, Parc national de la Gaspésie (prêt-à camper), Hôtel & Cie

    Où manger? Valmont Plein Air, Microbrasserie Le Malbord, La Broue dans l'Toupet (Hôtel & Cie)

  • Étape 8 : Ville de Québec, joyau du patrimoine mondial de l’UNESCO

    29

    Lieux historiques nationaux de Parcs Canada et terrasse Dufferin

    C’est en raison de son intérêt stratégique, en surplomb du fleuve à l'endroit précis où il rétrécit, que les fondateurs de Québec ont choisi le cap Diamant. La magnifique terrasse Dufferin, au pied du Château Frontenac, est l’endroit idéal pour s'initier à cette fascinante histoire qui débuta en 1608 avec Samuel de Champlain. On commence par la visite des vestiges révélés par le Lieu historique national des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis puis, au départ du kiosque Frontenac, on poursuit avec la fascinante visite guidée du Lieu historique national des Fortifications-de-Québec. L’histoire militaire de Québec sous les régimes français puis anglais n’aura (presque) plus de secrets.

  • 30

    Croisières AML

    On raffole du panorama sur le fleuve offert par le Vieux-Québec, mais que dire de la vue sur la ville depuis le Saint-Laurent? On se rend au Vieux-Port et on embarque avec Croisières AML pour collectionner en tout confort de nouveaux points de vue sur Québec, ses fortifications, ses ponts et l’impressionnante chute Montmorency. À noter que Croisières AML sont membres de l'Alliance verte, Tourisme durable Québec et d'Aventure écotourisme Québec. Plusieurs formules de croisières guidées sont disponibles avec souper ou brunch à bord.  

  • 31

    Musée de la civilisation

    Tout itinéraire faisant escale à Québec devrait inclure le Musée de la civilisation au programme des visites. Petits et grands y font plus ample connaissance avec la culture populaire québécoise au travers d’expositions remarquables comme “Le Temps des Québécois”, une plongée dans l’histoire du Québec et de sa richesse culturelle, ou encore “C’est notre histoire”, qui part à la rencontre des Premières Nations et des Inuits, de leurs racines à leur réalité contemporaine. 

  • 32

    Plaines d'Abraham

    Premier parc historique au Canada et plus grand parc urbain de la ville de Québec où l’on aime se promener et pique-niquer, le parc des Champs-de-Bataille est davantage connu sous le nom de plaines d’Abraham. Pour tout savoir sur les affrontements qui scellèrent ici même le sort de la Nouvelle-France, le Musée des plaines d’Abraham mise sur l’expérience interactive. La balade se prolonge naturellement sur les plaines d’Abraham où se livra, en 1759, la bataille qui marqua le début de la conquête britannique du Québec. Parfait pour apprendre, s’émerveiller et respirer!

    Saviez-vous que le Québec dispose d'un vaste Circuit électrique de plus de 3400 bornes de recharge pour les véhicules électriques?

  • Nos coups de cœur responsables

    Où dormir? Monsieur Jean, Hôtel Le Germain, Hôtel Nomad

    Où manger? Laurie Raphaël, Chez Muffy, Le Parlementaire

Forfaits responsables pour les Européens

  • Cap-aux-Meules, Iles de la Madeleine

    Rive sud du Saint-Laurent

    De Québec aux Îles de la Madeleine

    À partir de : 3165 € / pers.

    Marco Vasco

    Vieux-Québec | Îles du Pot à l’Eau-de-Vie | Îles de la Madeleine | Parc national du Lac-Témiscouata | Kamouraska | Vols internationaux inclus

    Voir l'offre
  • Baleine à bosse

    Rive nord du Saint-Laurent Rive sud du Saint-Laurent

    Les incontournables : de Québec à Tadoussac

    À partir de : 729 € / pers.

    Voyages AML

    Vieux-Québec | Musée de la civilisation | Zoo sauvage de Saint-Félicien | Tadoussac | Baleines | Lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais

    Voir l'offre
Voir toutes les offres
Vue aérienne du parc national de la Jacques- Cartier avec brume

Calculer l’empreinte carbone de mon voyage

Utilisez notre outil pour calculer et compenser les émissions de carbone liées à votre voyage à Québec. Votre compensation permettra de planter des arbres dans la forêt boréale.

Compenser mon empreinte carbone 

Logo de Québec Le Mag'
Québec Le Mag'

Québec Le Mag’ est un média dédié aux amoureux du Québec et à ceux qui le deviendront bientôt. Québec Le Mag’ partage de nombreux reportages, articles et bonnes adresses sur son site Internet.

Vous aimerez aussi

  • Un couple fait de la randonnée pédestre dans le sentier Scotora, dans le Parc national de la Jacques-Cartier.
    Sépaq : 10 parcs nationaux à ne pas manquer dans l’Est du Québec
    Lire
  • Kayak de mer avec Cap Aventure
    15 activités en plein air certifiées Écotourisme au Québec
    Lire
  • Site historique maritime de la Pointe-au-Père
    Voyage au Québec : circuit responsable de 3 semaines dans l'Est
    Lire
  • Excursion en kayak
    Itinéraire Québec 15 jours en mode responsable : de la ville de Québec à la Minganie
    Lire
  • Baleine à bosse dans le Saint-Laurent
    7 raisons qui font de Tadoussac et Charlevoix des destinations uniques pour observer les baleines
    Lire
  • Site d’interprétation micmac de Gespeg
    10 expériences autochtones pour revenir aux sources du Québec
    Lire
  • Visite guidée du Lieu historique des Fortifications-de-Québec
    3 sites de Parcs Canada pour voyager dans la mémoire du Québec
    Lire
  • Kayakistes le long des falaises du Parc de Gros-Cap
    10 activités pour vivre le Saint-Laurent et les îles du Québec
    Lire