Porte Saint-Jean

Point d'intérêt

La porte Saint-Jean est l’une des portes d’entrée du secteur fortifié du Vieux-Québec. Ce monument historique très photographié donne accès d’un côté aux boutiques et restaurants de la rue Saint-Jean et de l’autre à la magnifique place D’Youville et ses salles de spectacles.

Cette icône incontournable de la ville fait partie du système de fortifications, regroupant de nombreux bastions, portes et ouvrages défensifs faisant de Québec un exemple exceptionnel de ville coloniale fortifiée, d'où son statut de ville du patrimoine mondial de l’UNESCO. Du système défensif d’origine, il subsiste aujourd’hui 3 autres portes : Kent, Saint-Louis et Prescott.

Quoi faire à la porte Saint-Jean?

  • En été, emprunter les escaliers pour monter sur la porte et avoir une vue en hauteur sur la rue Saint-Jean. Cet escalier permet aussi d’accéder à la promenade le long des fortifications pour explorer 2 autres portes et des vues exceptionnelles sur le Vieux-Québec.
  • En hiver, se laisser envoûter par l’ambiance féérique créée par la neige, les décorations de Noël ainsi que l’éclairage de la patinoire d’Youville et de la porte Saint-Jean. Un vrai décor de carte postale.

Histoire de la porte Saint-Jean

La première porte Saint-Jean fut construite à la fin du XVIIe siècle sous le Régime français. À l’époque, elle est située plus à l’est, aux environs de la rue Sainte-Ursule. Un peu plus tard, vers 1770, elle est déplacée vers son emplacement actuel.

Sous le Régime anglais, les militaires ferment les portes la nuit venue pour contrôler les déplacements entre la ville et les faubourgs, nuisant au commerce et au développement de la ville. Dès le départ des troupes britanniques en 1871, les portes sont démantelées pour laisser place à la libre circulation.

Conscient de la valeur historique de ce joyau d’architecture, le nouveau gouverneur général du Canada, Lord Dufferin, s'oppose à la destruction des remparts et des portes. En compagnie d’un architecte irlandais spécialisé dans la reconstruction d’ouvrages militaires médiévaux, il élabore un plan de sauvegarde et de mise en valeur de l’enceintedéfensive, donnant naissance aux fortifications et aux portes qu’on connait aujourd’hui. L’actuelle porte Saint-Jean date de 1939 et s’apparente au style des portes Saint-Louis et Kent, reconstruites près de 60 ans plus tôt. La porte Saint-Jean et les fortifications sont maintenant gérées par Parcs Canada.

Rue Saint-Jean
Québec, QC,
Porte Saint-Jean

Vous aimerez aussi

  • Visite en famille à l'Hôtel de Glace, à Saint-Gabriel-de-Valcartier, près de Québec.
    Quoi faire à Québec en janvier
    Lire
  • Couple en ski de fond au Mont-Sainte-Anne.
    Les meilleurs endroits pour faire du ski de fond à Québec
    Lire
  • Deux personnes font du traîneau à chiens dans un sentier enneigé.
    Conseils pour une excursion en traîneau à chiens
    Lire
  • Trois skieurs pratiquent le ski de fond sur les plaines d'Abraham avec le Château Frontenac en arrière-plan.
    Plaines d’Abraham : 5 raisons de profiter de ce parc naturel historique
    Lire
  • Un couple visite l'Hôtel de Glace, à Saint-Gabriel-de-Valcartier, près de Québec.

    Itinéraire 3 jours en hiver

    Lire
  • Un couple se promène en soirée durant le temps des fêtes sur la rue du Petit-Champlain enneigée et décorée de sapins illuminés.
    7 façons de vivre la féérie de l'hiver
    Lire
  • Famille devant l'Hotel de glace

    5 raisons de visiter Québec à la relâche

    Lire
  • Empire 47 - Descente en fatbike
    Séjour en fatbike : 5 endroits pour une introduction parfaite
    Lire