La 4e symphonie de Tchaïkovski

Airat Ichmouratov en première mondiale avec Jean-Philippe Sylvestre

Québécois d’adoption depuis plus de 25 ans, Airat Ichmouratov est de retour, le temps d’un concert, à la conduite de l’Orchestre dont il a été chef assistant en résidence de 2009 à 2011. Son concerto pour piano, créé pour Jean-Philippe Sylvestre, étoile montante, qui sera joué en première mondiale, reflète l’étonnant parcours de ce musicien complet, qui dirigea Les Violons du Roy dans le répertoire baroque tout en jouant de la clarinette au sein du groupe de musique traditionnelle juive Kleztory. Sa musique a conquis le monde avec déjà plus de 75 opus à son actif, dont plus de 20 œuvres concertantes. Né en Russie, Ichmouratov a choisi de diriger la monumentale Quatrième symphonie de Tchaïkovski. Composée à Venise, cette musique à programme fait penser à un opéra sans chanteurs. Tchaïkovski la décrivait ainsi : « L’introduction contient le germe de toute une vie, la force du destin qui entrave notre bonheur. C’est comme une épée de Damoclès. Il faut s’y soumettre. Ne vaudrait-il pas mieux abandonner la réalité et sombrer dans le rêve? Le destin nous réveille… Toute la vie est une alternance ininterrompue… Nous devons naviguer sur cette mer jusqu’à ce qu’elle nous engloutisse et nous submerge dans ses profondeurs. »

Information à propos de l'événement :
Téléphone : 418-641-6040
Téléphone (sans frais) : 1-877-641-6040
En savoir plus

Vous aimerez aussi

  • Ligue d'improvisation de Québec
    Ligue d'improvisation de Québec
    Lire
  • Bach, Handel et l'orgue concertant
    Bach, Handel et l'orgue concertant
    Lire
  • Paul Piché
    Paul Piché
    Lire
  • L'Orchestre de Jeux Vidéo
    L'Orchestre de Jeux Vidéo
    Lire
  • Cordâme avec Coral Egan
    Cordâme avec Coral Egan
    Lire
  • Julie Aubé
    Julie Aubé
    Lire